Contact

Ce site est le fruit d’un travail initié par l’inspection de l’éducation nationale Adaptation Scolaire et Handicap de l’Ain.

Pour toute remarque, pour tout complément, retour d’expérience ou conseil sur une fiche en particulier, merci d’utiliser le forum prévu à cet effet sous chaque fiche .

Pour toute autre question, vous pouvez nous contacter par mail

Limiter le « par cœur », demander à ce que les notions clés uniquement soient retenues

Compréhension et mémoire vont ensemble, s’entraident. La mémoire aime faire des liens, organiser. Savoir consciemment comment on a mémorisé et quels liens on a fait est la clef de la performance.

Comprendre c’est créer des liens de ressemblance, de différence, d’association, entre les concepts, les actions, le réel et le symbolique pour installer les concepts et notions en mémoire efficacement.

La mémoire à long terme est très fragile si on n’a pas fait de liens de sens. Demander aux élèves d’apprendre « par cœur » ne leur permet pas de construire leurs propres phrases et les empêche de s’approprier les notions clés en créant leurs propres liens.

Ne pas pénaliser les erreurs et le soin dans les travaux écrits.

Ne juger que la compétence cœur de cible en allégeant la charge cognitive mise en jeu dans les compétences périphériques pour permettre à l’élève de se centrer sur la tâche.

texte argu

Ex 1 : dans un travail de production d’écrit dont l’objectif est « Élaborer une interprétation de textes littéraires – Formuler des impressions de lecture », ne pas sanctionner les fautes d’orthographe mais l’accompagner à repérer ses erreurs et les corriger avec lui sans pénaliser.